L’ESSENTIEL

Viva la technology ?

Paris débute l’été en se rêvant capitale du monde numérique et s’offre un salon mondial du digital, Viva Technology. Partout en France, des initiatives naissent pour faire émerger une « Silicon valley » sur chaque territoire. Mais cette accélération technologique n’inquiète pas que les philosophes. Le modèle start-up sauvera-t-il l’entreprise ? Le débat n’est pas encore tranché entre techno-optimistes et techno-sceptiques. Sur le terrain, les artisans déplorent toujours l’absence d’une offre digitale adaptée à leurs besoins.

Nouvelles règles

Mort du sac plastique, Code du travail, simplifications et autres joyeusetés du 1er juillet : sur les 16 innovations réglementaires, 4 concernent le digiMonde. Il y a 10 ans, l’Etat français faisait plier eBay en imposant la taxation des revenus professionnels générés sur la plateforme. En 2016, Paris et d’autres métropoles veulent faire rentrer dans le rang les acteurs de l’économie « collaborative ».

Nouvelles règles aussi chez Facebook, qui « réduit le reach sur les pages ». Le début de la fin du tout gratuit pour les entreprises sur le réseau social ?

Mais la transgression des règles a encore de beaux jours devant elle. Pour preuve le succès de DoNotPay, un robot qui fait sauter les PV mieux qu’un avocat.

Emploi

L’Etat prolonge le dispositif Embauche PME mais l’artisanat peine toujours à recruter et imagine son avenir dans la formation professionnelle et l’apprentissage. Les start-up du e-recrutement sont maintenant bien installées dans le paysage du DRH numérique, à l’image de Talensoft qui absorbe e-doceo pour étendre ses services de recrutement vers la formation.

Les candidats sont à la recherche de sens dans leur carrière professionnelle et veulent être heureux au travail. Les entreprises apprennent à construire leur « marque employeur » pour reconquérir des jeunes qui ne rêvent que de Google ou de Décathlon. Le discours du patron de Danone, Emmanuel Faber, devant les diplômés HEC, rendra-t-il son entreprise à nouveau attractive ?

LE BRIEF – 3 minutes pour comprendre…

… pourquoi il y a toujours trois règles ?

Dans le Monde d’Avant, né avec la révolution industrielle, il y avait 3 règles : « la trésorerie, la trésorerie, la trésorerie ». La force des entreprises résidait dans leur capacité à investir, et l’Etat poursuit son effort pour accompagner ce mouvement. Car les entreprises doivent déployer de nouvelles technologies (big data, objets connectés, réalité augmentée...), de plus en plus gourmandes en capitaux. Concentration et massification permettent encore de répondre à cette innovation à marche forcée.

Les Trente Glorieuses ont vu naître la consommation de masse et la révolution commerciale.

Avec trois nouvelles règles : « l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ». La grande distribution compte encore sur sa forte présence sur les territoires, mais Amazon crée son propre emplacement digital, et l’avenir des commerçants de proximité est aussi riche de menaces que d’opportunités. Le nouveau standard « livré dans l’heure » par Amazon agite le secteur de la distribution, qui risque un réveil difficile à en vouloir « encore un peu plus ».

La révolution numérique impose désormais ses trois règles : « le fichier, le fichier, le fichier ».

Facebook nous fait visiter son data center refroidi par les vents arctiques au nord de la Suède. Google révèle tout ce qu’il sait de nous, ce qui lui permet notamment de mesurer l’attractivité touristique de la France. De même, Booking analyse les informations récoltées dans les 950.000 hôtels partenaires pour les aider à prendre de meilleures décisions.

Le digiMonde place l’expérience client au cœur des préoccupations.

On ne compte plus les études sur le consommateur numérique et les comportements d’achat des internautes. L’inbound marketing veut aider les entreprises à produire des contenus qui intéressent le public, pour en faire des clients. Pour réussir dans ce nouveau monde, les entreprises devront-elles respecter trois nouvelles règles : « le fichier client, le fichier client, le fichier client » ?

A suivre

  •   Ouverture des inscriptions pour L’Université d’été du Medef, les 30 et 31 août, à Jouy-en-Josas, sur le thème « Y croire et agir »
  •      Le lancement d’Achetez à…, la place de marché locale et digitale, à Valenciennes, le 11 juillet
  •      La Cloud Week Paris 2016, du 4 au 7 juillet un peu partout dans Paris, et le 7 juillet à Montpellier
  •   Le digiClub#5, notre rendez-vous des entrepreneurs et de la transformation digitale, le mardi 5 juillet à Lyon
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly