Return to site

digiBrief #2 

L'essentiel du digital en 5 minutes Top chrono. 
écrit avec plaisir par Bertrand.

L'essentiel

Mauvaises et bonne nouvelles
Le baromètre de la cession des fonds de commerce 2015 est en berne : baisse des reprises de 9% par rapport à 2014, avec moins de 40.000 rachats. La valeur des fonds est en baisse (-5%) avec un prix inférieur à 180.000 €.

Mais 85% des e-commerçants sont optimistes pour 2016. Feu vert sur l’emploi (+40.000 cadres), les investissements, la logistique, les stratégies d'internationalisation.

La blockchain, le « nouveau truc » ?
Qui n’a pas encore entendu parler de la blockchain ? Cette innovation, présentée comme « un grand livre de comptes décentralisé », améliore la confiance dans paiements en ligne et plus largement dans les échanges numériques. Ce n’est donc pas un hasard sur les banques s’y mettent. Comme BNP Paribas, qui lance une plateforme de financement participatif pour faciliter l’accès des PME et start-up aux investisseurs, en s’appuyant sur la blockchain. Ou avec Microsoft, qui accompagne un consortium bancaire de 42 établissements.

Les start-up du secteur financier en quête de rentabilité
Course à l’échalote ou fuite en avant ? Quand la presse spécialisée cite 6 noms de start-up Fintech en 6 lignes (Circle, Scalable, Alipay, Raisin, Finanzcheck, TradeKing), et aligne les chiffres en levée de fonds, les investisseurs hésitent entre euphorie et spectre de la bulle financière. Une fois de plus, le « seuil Google » sert d’indicateur : un nouveau service mérite de s’y intéresser quand il atteint les 100 millions d’utilisateurs.

LE BRIEF – 3 minutes pour comprendre

…comment le digital modifie les fonctions marketing de l’entreprise.

Deux phénomènes accompagnent cette mutation digitale.
1.La fin d’un modèle de consommation. La pyramide a cédé la place au sablier : jusqu’en 2008, le positionnement « milieu de gamme » assurait aux vendeurs un volume d’acheteurs suffisant. Mais la crise financière a accéléré la bipolarisation entre achats contraints (influencés par le low-cost et les prix bas sur Internet) et achats « conscients » (plaisir, éthique, responsable…). 

2.L’arrivée de la génération Y : nés depuis 1980, ce sont les nouveaux consommateurs qui s’informent, sont hyper-connectés depuis leur smartphone, et partagent beaucoup d’informations sur les réseaux sociaux.

… Comment la data inonde la relation client

Puisque la maîtrise de « l’expérience client » prime sur l’approche produit, ces informations créées par les clients sont au cœur des nouvelles fonctions du marketing digital. Et le métier intègre peu à peu le big data. Pour ne pas se retrouver submergé par ce flot d’informations, la réponse peut venir de l’intelligence artificielle, pour le meilleur ou pour le pire… Et si c’était ça, le web 3.0 ?

… Comment agir

En attendant, on va chercher le client là où il se trouve : sur l’Internet mobile. Les réseaux sociaux sont devenus des plateformes qui transforment le marketing. Chez Facebook, le « live » fait la Une car les contenus vidéos obtiennent les meilleurs retours.

Référencement, automation, RTB, programmatique, affiliation… Le jeu reste le même : produire les bons contenus, savoir les diffuser à la bonne personne, au bon moment.

L'AGENDA

  • 13 avril au Sénat : « L’apprentissage à l’heure du numérique et des nouvelles technologies » au programme des 16èmes Rencontres sénatoriales. 
  • 26 mai à Paris Ecommerce Connect 
  • 7 juin Entreprendre et innover dans le tourisme, un événement de la DGE à la Cité de la mode et du design à Paris
  •  14 juin Les enjeux e-commerce de la Fevad
  • du 9 au 19 juin Futur en Seine en Ile-de-France
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly