Return to site

digiBrief #32

concocté avec amour par le 'Rocker' Bertrand.

L’ESSENTIEL

Retail et numérique

Ceux qui ne sont pas encore rassasiés par le CES de Las Vegas ont rendez-vous la semaine prochaine à New-York pour le NRF Retail’s BIG Show. L’occasion de découvrir comment l’intelligence artificielle entre dans le magasin. Alors que l’avenir des centres-villes est toujours suspendu à la vitalité de ses enseignes commerciales, les déconvenues de Vivarte ne sont pas pour rassurer. Alors que les consommateurs privilégient la vente en ligne y compris pendant les soldes, 2017 sera-t-elle l’année de tous les dangers pour le point de vente ?

Médias sociaux

Dix ans après le premier iPhone, tous les secteurs d’activité sont entrés dans le digiMonde. Jusqu’à l’artisanat, avec le boucher star des réseaux sociaux dont l’histoire fait le tour du monde sur Instagram. L’outil de collaboration Trello intègre l’offre de l’australien Atlassian pour 425 millions de dollars, pendant que AirBnb s’empare de Resy, l’application pour la réservation en restaurants.

Leaving Las Vegas

Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon, est sacré star du CES 2017 malgré une technologie qui laisse parfois à désirer. La réalité virtuelle agite tous les visiteurs qui reviennent du salon américain, mais l’actualité c’est aussi le vol de 2 prototypes de PC portable sur le stand de Razer. Pour les Français qui n’ont pas suivi le mouvement de masse, Olivier Ezratty propose son traditionnel retour, marqué cette année par le sentiment d’une foire de l’inutile et de l’accessoire.

LE BRIEF – 2 minutes pour comprendre…

… pourquoi 2017 ne sera pas digitale ?

2017, annus horibilis ? Tendance en 2016, l’uberisation révèle son revers de médaille et devient la cible des rieurs. Les objets connectés ne rencontrent pas leur public. La plateforme de publication Medium n’a pas rencontré le succès escompté et licencie un tiers de ses effectifs. De son côté, Greenpeace distribue bons points et bonnets d’âne écolo aux plateformes digitales, qui polluent autant qu’un grand pays industrialisé. Enfin, l’accélération digitale fait craindre un début de révolte contre la technologie, à l’image de ce que ressentent ceux qui ont essayé les casques de réalité virtuelle et le dur retour à la « vraie réalité ».

… pourquoi 2017 sera digitale ?

Mais ce pessimisme n’est pas partagé partout. Certains croient au contraire que le progrès technique viendra à bout de la sinistrose. Cette année verra peut-être Barack Obama rejoindre Spotify. Les peurs engendrées par le digital, sur la protection des données personnelles notamment, semblent exagérées. Et si 2016 fut finalement une année sans réelle innovation, il n’en sera pas de même en 2017 avec le développement de l’intelligence artificielle, notamment dans les secteurs du tourisme, de la distribution ou du marketing. Ainsi, la prise de conscience de l’urgence du digital sera vitale pour la survie des PME et 2017.

Dernier signe de bonne santé pour l’industrie numérique : le porno, star du web, continue de progresser !

AGENDA

· La conférence Développer l’intelligence artificielle pour une croissance augmentée, par le Medef, à Paris le 23 janvier

· Le salon e-tourisme Voyage en multimédia déménage pour s’installer à Cannes, les 19 et 20 janvier

· Le rendez-vous du Pipame consacré à la fabrication additive : des développements d’avenir, le 26 janvier au ministère de l’Economie, Paris Bercy

· Le Startup Weekend des Hauts, consacré à la blockchain, du 27 au 29 janvier près d’Orléans

· Le Salon des entrepreneurs, les 1er et 2 février au Palais des congrès de Paris

· Le salon Big Data Paris 2017, les 6 et 7 mars au palais des congrès de Paris

· Le World Electronic Forum 2017, du 25 au 27 octobre, est attribué à la ville d’Angers

et comme chaque 1er mercredi du mois,digiApéros, mercredi 1er février, 18h30 chez digImmos.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly