Return to site

digiBrief #36

concocté avec amour par le 'Rocker' Bertrand.

L’ESSENTIEL

Médias sociaux

Les grandes plateformes se copient, pillent, absorbent grossissent, s’étalent. Tout le monde concurrence tout le monde : Google se fait agence de voyages, Airbnb englobe le dispositif de paiement Tilt mais voit Hostmaker prospérer sur son réseau de propriétaires, Facebook monétise ses vidéos, Instagram lance la publication d’albums photos, WhatsApp copie la réussite des stories de Snapchat, mais ce dernier s’écrase sur le mur de la pub.

Commerce et digital

La Silicon Valley encaisse les coups de la critique venus des nouveaux-nouveaux philosophes. Elle encaisse aussi, mais avec de bien vilaines soldes entachées de fraude. Alors on célèbre les commerçants en héros, et la nécessité de la revitalisation des centres-villes se pose là. Car Amazon conserve son immense avantage dans l’expérience-client, malgré la riposte des magasins physiques. Le grand commerce souffre aussi, à l’image des hypermarchés. Pour accélérer sa digitalisation, Bricorama choisit de s’allier à Plombier.com.

Tourisme

Le bilan du tourisme 2016 brille en demi-teinte à Paris, entre chute de fréquentation et raisons d’espérer de meilleurs jours. Avec les plateformes digitales, la numérisation des hôtels avance. Et la fréquentation touristique nationale est finalement en hausse, grâce aux locations via Internet.

A Dubaï, le premier drone taxi volera cet été.

LE BRIEF – 2 minutes pour comprendre…

…l’extension du digiMonde

Le patron de Facebook publie son manifeste, il se voit moqué de vouloir sauver le monde ou accusé de vouloir le manger tout cru. Car le grand méchant Facebook nous scrute et nous scanne, mais il nous montre comment il fait.

DigiMonde ou dig-immonde : le digital effraie. La Silicon Valley ne fait pas de cadeaux, comme l’a constaté le patron de AppGratis. Même en Suisse, on se pose la question de taxer les robots car ils remplacent des salariés dans tous les secteurs : commerce, tourisme, industrie, agriculture, transport, logistique.

…comment les plateformes sauveront tout le monde

Mais dans les Fablabs, les nouveaux métiers de l’industrie digitalisée s’inventent. Le secteur du bâtiment dispose de tous les outils numériques utiles, rassemblés depuis peu sur une plateforme. L’Atlas des brevets permet aux innovations de se développer. Une carte met en avant les start-up au service du secteur RH et l’intérim vit sa transformation digitale.

Enfin, le monde vante les mérites de la vague parisienne des « start-up deep-tech » et le français Criteo assume son règne sur le marketing en se lançant dans la relation client.

AGENDA

· Les Assises pour la revitalisation des centres-villes, ministère de l’Economie, le 28 février

· Le digiApéros#15, le meilleur de l’UX en 2017, le 1er mars à Lyon

· Le salon Big Data Paris 2017, les 6 et 7 mars au palais des congrès de Paris

· Bizz & Buzz, le festival du numérique en Alsace, du 7 au 9 mars

· Le salon virtuel SME Online, les 9 et 10 mars

· 3ième Université du numérique MEDEF, « La data dans tous ses états », les 15 et 16 mars à Paris

· Le salon Marketing for Business, le 21 mars à Paris

· La Semaine de l’industrie, 309 événements partout en France du 20 au 26 mars

· SIdO, showroom de l’intelligence des objets, à Lyon les 5 et 6 avril

· Le salon e-Marketing Paris, à la porte de Versailles à Paris, du 18 au 20 avril

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly