Return to site

Un Facebook Européen ?

Xavier Niel déclarait récemment que le prochain Google sera français. Réaliste ?

1. It's all about CULTURE !

Google - Facebook - Tesla - Apple - Amazon - AirBnB - LinkedIn...il faut bien avouer que la plupart des success stories Internet sont...US, pourquoi ? 

Entreprendre est un mot français mais rien ne pousse à la culture du risque : 

• Montez une boite, votre banquier préférera prêter de l'argent à un salarié.

• Dites à vos investisseurs que vous souhaitez adresser un marché de 7 milliards d'habitants, ils vous challengerons sur la rentabilité de votre modèle à 5 ans. Pourtant ni Google, ni LinkedIn, ni Facebook n'étaient rentables en 5 ans. Ils ne se sont concentrés que sur une chose : leur produit / la croissance de leur nombre d'utilisateurs. PUIS ils ont mis en place leur modèle économique :
- Google en 2002 avec les adwords ; 
- LinkedIn en 2009 (?) avec le Premium et la monétisation des offres d'emploi ; 
- Facebook 2012 (?) avec la pub web mais surtout mobile (60% du revenu, alors qu'au moment de leur IPO il y a 2 ans, la plupart des analystes s'interrogeaient sur le fait de savoir si Facebook pour être vraiment mobile...)

 

• Gérez une entreprise de plus de 10 salariés et vous passerez plus de la moitié de votre temps à gérer des questions internes (RH, tickets restaurants, problèmes juridiques, problèmes logistiques...) au lieu de vous concentrer sur l'externe : votre marché, le problème que vous résolvez, et la création de valeur que vous apportez, votre croissance ou votre modèle économique.

2. It's all about MONEY !

Si vous avez déjà géré une entreprise (ou une association) vous savez que l'argent ne fait pas le bonheur mais que c'est ce qui fait tourner une boite. 
- Soit vous vendez votre produit / vos services à des clients. 
- Soit vous financez la mise au point de votre produit / vos services.

Et là commencent les problèmes : 
• aux US, les retraites sont financées par les fonds de pension qui investissent massivement dans des entreprises. Sans commune mesure avec les montants investis par les fonds Européens.  Bref y'a carrément moins d'argent disponible.
Blablacar et Critéo 2 exceptions ? A voir.

Pourtant, le taux d'épargne français est de 18%. 
Potentiellement il y aurait de quoi faire...

 

• l'obsession européenne pour la rentabilité au lieu de se concentrer sur la croissance du nombre d'utilisateurs tue l'ambition des entrepreneurs qui sont bridés à de rares exceptions près. 

3. It's all about PEOPLE !

Difficile d'aligner les intérêts des collaborateurs avec ceux de l'entreprise : lorsque l'on parle de Patron / d'entreprises en France, le Medef n'est pas loin, la lutte des classes non plus (c'est un Marx qui vous parle #lol). 

C'est historique et cela ne changera pas sauf si : 

• L'Ecole arrête de désapprendre le risque à nos enfants dès la maternelle. 
Car oui, la prise de risque est naturelle : un enfant réussit-il à marcher du premier coup ? 

• La société laisse sa chance à (vraiment) toutes et tous.
- La culture du diplôme en France est trop forte. Les biographies françaises commence toujours par Diplômé de l'ESC de Trucmuche, blablabla...Hors le diplôme ne fait pas tout loin de là, alors calmons nous ! 
Les Ecoles 42 ou l'Ecole LDLC sont de belles initiatives de ce point de vue.

- La France me semble raciste y compris dans son modèle d'innovation : je fais depuis quelque temps la tournée des start ups / incubateurs / ou autre structures favorisant l'innovation et cela ne ressemble pas à la France d'aujourd'hui avec ses talents de Vénissieux et d'ailleurs. Dommage du point de vue économique : c'est de la valeur et de l'énergie perdues bêtement !

 

• l'entreprise joue son rôle en partageant la valeur créée et en incitant les collaborateurs à s'investir dans le projet d'entreprise, sur la durée
Car désolé de vous décevoir mais entreprendre c'est long.
- Google (et pas AltaVista) née en 1998 devient connue à partir de 2002. 
- Facebook (et pas MySpace) créé en 2004 bascule dans le Grand Public en 2008.
- AirBnB (et pas...rien) fondée en 2008 met lui aussi 4 ans à percer. 
4 ans, c'est long !

Qui sera le Tesla, le AirBnB, le Google français ? 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly