Après de nombreux entretiens, ça y est,  la perle rare semble ENFIN trouvée ! Seul hic, le salaire. Les prétentions dépassent l’enveloppe  fixée… et la grille des salaires.

Pourtant, tous les éléments sont réunis : expérience au top,  résultats concrets, mission parfaitement comprise. 


Comment gérer ce dilemme ? Quelles sont les priorités et les risques à prendre ?

.

Faut-il le laisser filer pour 5000€ ?

La grille de salaire, l’équité, c’est important. Mais il y a aussi cette roadmap, dont la direction attend beaucoup. La transformation digitale se joue maintenant.

Si un talent demande 5000€ de plus que l’enveloppe, est-ce vraiment aussi bloquant ? Cela vaut-il vraiment le coup de le laisser partir au risque de ne pas atteindre les résultats ?

Et à ne pas réussir à dérouler la roadmap pourtant si stratégique ?

Quels sont les risques ?

Ne pas respecter la grille de salaire ?

C’est certainement le premier obstacle.

Les RH demandent de respecter la grille de salaire, c’est un cadre, un garde fou qui assure une équité.

Mais quelle est la priorité : respecter la grille ou réaliser le projet ? 

Parfois avec certaines tech, le monde évolue tellement vite, que certaines compétences deviennent rares.

C’est le jeu de l’offre et de la demande. 

Alors grille ou exception ? 

En tout cas la question mérite d’être soulevée et d’être discutée sérieusement.

Il va falloir expliquer cette dérive aux autres membres de l’équipe

Non, on arrête de croire que les salaires sont secrets, tôt ou tard, tout le monde les connait.

Les collaborateurs (moins bien payés)vont donc se précipiter avec leurs questions, cela semble inévitable.

Quels sont les arguments ?

Compétences rares, valeur ajoutée… tout sera lié à la valeur perçue de ce nouvel arrivant qui bouscule les règles.

Créer des inégalités ?

Dans le digital, tout évolue vite. Les salaires aussi. 

D’une année sur l’autre les écarts se creusent et à poste équivalent, et deux ans de différence, les salaires ne sont plus les mêmes. 

C’est le milieu qui est fait ainsi, mais on l’oublie vite.

Il faudra peut-être réévaluer d’autres salaires

Parfois, cet écart au règlement provoquera des menaces de départ (réelles ou non).

Quelle décision prendre ? 

Il faut faire la part des choses, savoir expliquer les impacts, la valeur du projet, et considérer les déceptions.

La communication en amont jouera aussi un rôle important.

Plus le projet sera valorisé et expliqué, ses enjeux compris, plus les décisions impopulaires seront faciles à expliquer.

L’onboarding du nouvel arrivant est aussi primordial. Sa mission est-elle claire ? Chiffrée ? Mesurable ?

 

Ce guide peut aider à mieux valoriser le job et les résultats attendus.

 

Au final l’arbitrage revient à se demander où se situe l’enjeu le plus fort ?

Respecter un cadre à tout prix ou faire des exceptions pour mener à bien un projet essentiel ?