Recruter ?

09 80 80 75 13

Revue de Presse Recruteur : Ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine 24/01

Revue de Presse Recruteur : Ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine 24/01 Dans la revue de Presse Recruteur du 24 janvier : du sexisme

Dans la revue de Presse Recruteur du 24 janvier : du sexisme, des retraites, de la mobilité, de la pénurie et du binge working ou de l’IA.

Revue de Presse Recruteur : Ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine 24/01 <h2>Dans la revue de Presse Recruteur du 24 janvier : du sexisme
Une rrh lisant la revue de presse recrutement

Evidemment, tout est lié, c’est quasi cosmique :

Le sexisme ne recule pas en France, selon le Haut Conseil sur l’égalité

  • Le rapport du HCE publié ce lundi constate que le sexisme n’a pas diminué en France, avec des conséquences importantes sur la vie professionnelle des femmes.
  • L’étude révèle que 23% des femmes ont été confrontées à un écart de rémunération avec un collègue masculin, et 13% à une discrimination à l’embauche.
  • 57% des femmes ont subi des blagues ou des commentaires sexistes, 41% un déséquilibre dans les tâches domestiques, et 29% des commentaires sur leur apparence ou leur physique.
  • 35 % des femmes actives n’ont pas osé demander une promotion ou une augmentation, et 15 % ont renoncé à poursuivre des filières ou des carrières scientifiques par crainte du harcèlement.
  • Parmi les stéréotypes détaillés dans le rapport, on trouve la croyance selon laquelle il est normal que les femmes prennent davantage soin de leur apparence (35%), que les hommes doivent être parfois violents pour être respectés (23%), et que les grillades sont « un travail d’homme » (23%).

L’article en détail : https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/le-sexisme-ne-recule-pas-en-france-alerte-le-haut-conseil-a-legalite-1899521?utm_medium=francepicks.rd.20230123&utm_source=email&utm_content=article&utm_campaign=email-2022

Ce qu’il faut retenir de la reforme des retraites

  • L’âge légal de la retraite est repoussé à 64 ans, progressivement.
  • Un index senior sera introduit cette année, obligatoire dans un premier temps pour les entreprises de plus de 1 000 salariés.
  • Le gouvernement souhaite également assouplir la transition entre activité et retraite. Ceux qui le souhaitent pourront passer à temps partiel deux ans avant l’âge légal de départ en liquidant une partie de leur retraite
  • Les principaux régimes spéciaux s’éteignent pour les nouveaux embauchés (à partir du 1er septembre 2023) à la RATP, dans la branche des industries électriques et gazières, à la Banque de France, les clercs et employés de notaires, les membres du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE).
  • Les petites retraites seront revalorisées avec l’augmentation de la pension minimale à 1 200 € brut par mois.
  • Les congés parentaux comptabilisés pour les carrières longues.

L’article en détail : https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/01/10/reforme-des-retraites-ce-qu-il-faut-retenir-des-annonces-d-elisabeth-borne_6157344_823448.html

2023 sera l’année de la mobilité professionnelle

  • Selon une étude de MeteoJob/YouGov, la mobilité professionnelle devrait augmenter en 2023, avec 55% des travailleurs français à la recherche d’un nouvel emploi.
  • Une tendance plus forte chez les plus jeunes (70% des 25-34 ans) et chez les hommes (63% contre 47% des femmes)
  • L’étude a révélé que la population active est généralement optimiste pour 2023, avec 33% résolus à négocier une augmentation de salaire.
  • L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée s’avère être un facteur important dans l’étude d’un nouvel emploi, 39% des répondants le citant comme un critère.

L’article en détail : https://www.meteojob.com/blog-emploi/actualites-de-lemploi/en-2023-23-des-francais-envisagent-de-changer-de-job-quelles-sont

Pourquoi la grande pénurie de salariés va encore durer

  • Selon l’enquête Pôle Emploi 2022, 57,9% des projets de recrutement ont été jugés difficiles par les entreprises en 2022 selon Pôle emploi.
  • La pénurie de main-d’œuvre frappe la France un peu plus qu’ailleurs en Europe, avec 57,9% des projets jugés difficiles par les entreprises en 2022.
  • L’économie a redécollé en 2021, avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 7 %. Du coup, les entreprises ont recommencé à investir, entraînant une cascade de projets d’embauche.

L’enquête Pôle Emploi : https://statistiques.pole-emploi.org/bmo/geo?le=0&na=0&pp=2022&ss=1

L’article en détail : https://www.challenges.fr/economie/pourquoi-la-grande-penurie-de-salaries-va-encore-durer_842647

Les chefs d’entreprise français sont les plus grands adeptes du « binge-working » au monde

  • Selon une étude réalisée par le groupe londonien d’assurance maladie privée Bupa, près de quatre chefs d’entreprise français sur dix admettent travailler des heures longues et intenses sans pauses régulières.
  • Selon les auteurs de l’étude, il y a plusieurs raisons pour lesquelles les cadres français se situent 25% au-dessus de la moyenne mondiale en termes de « dépendance au travail ». Premièrement, cela serait lié à leurs inquiétudes quant à la capacité de leur organisation à surmonter l’instabilité économique actuelle et deuxièmement, ils sont plus réticents à travailler à distance que leurs homologues étrangers.
  • Plus globalement, l’étude confirme que l’augmentation du coût de la vie et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée sont les principales préoccupations quotidiennes des membres des conseils d’administration. 89% ont ressenti des symptômes de mauvaise santé mentale au cours des 12 derniers mois ; plus de la moitié (53%) considèrent que des changements majeurs de carrière améliorent l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

L’études BUPA : https://www.bupaglobal.com/en/your-wellbeing/our-research/wellbeing-index-2022

L’article en détail : https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/les-chefs-d-entreprise-francais-sont-les-plus-grands-bourreaux-de-travail-au-monde-selon-une-etude_AN-202301220253.html

La menace ChatGPT pour Google et notre capacité à écrire

  • ChatGPT est une technologie qui en est encore à ses débuts, mais qui a le potentiel de changer le monde du travail et du recrutement tel que nous le connaissons.
  • Le président du Sapiens Institute estime que cette technologie pourrait avoir un impact direct sur de nombreux secteurs de l’activité humaine, notamment l’écriture et l’édition.
  • Il met en garde contre le fait que trop d’aide de la part de ChatGPT pourrait finir par faire perdre aux gens des compétences importantes, comme la capacité d’écrire correctement ou de comprendre des textes complexes.
  • Les versions ultérieures de ChatGPT seront des milliers de fois plus puissantes que ce dont nous disposons actuellement. Les applications qui verront le jour sont innombrables.
  • Google avait l’habitude de nous fournir une liste classée de centaines de liens à partir desquels nous devions trouver la réponse. Avec ChatGPT, une étape est franchie : la réponse est écrite, structurée

L’article en détail : https://emploi.lefigaro.fr/vie-bureau/olivier-babeau-chatgpt-menace-des-metiers-creatifs-c-est-inedit-20230112

 

Nous vous donnons RDV la semaine prochaine pour la prochaine « Revue de Presse Recrutement » de digiRocks

#Diginews

La news Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, 

.  Lorem ipsumi psum

.  Lorem ipsumi psum

.  Lorem ipsumi psum

consectetur adipiscing elit, 

La news Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,

Recruter ensemble ?

Recruter 100% à distance

#Articles Similaires

#Diginews

La news Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, 

.  Lorem ipsumi psum

.  Lorem ipsumi psum

.  Lorem ipsumi psum

consectetur adipiscing elit, 

La news Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,

Avant d'aller plus loin apprenons à nous connaitre :

Juste quelques informations :

Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de digiRocks et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification).

Avant d'aller plus loin apprenons à nous connaitre :

Juste quelques informations :